Revenir à Matériels

CC 6559

La CC 6559 fut mise en service le 10 décembre 1972 au dépôt de Lyon-Mouche. Elle est la dernière machine de la sous-série « Maurienne » dont la première représentante, la CC 6539, a été mise en service le 20 mars 1970.
Cette sous-série était destinée exclusivement à la desserte de la ligne
Chambéry – Modane à fortes déclivités (jusqu’à 30 ‰).
Ces 21 CC 6500 étaient équipées dès l’origine de frotteurs pour capter le courant électrique fournit par le troisième rail hérité du PLM depuis l’entre-deux-guerres.

De sa mise en service en 1972 jusqu’à la dépose du troisième rail en 1976, la CC 6559 ainsi que ses sœurs prirent la relève des anciennes machines ex-PLM comme les 1CC1 3700/3800,
les 2CC2 3400 ainsi que les BB 1 à 80 ex-PO qui ont longtemps régné sur l’artère internationale.

Durant cette courte période, la CC 6559 a effectué
quasi-exclusivement des courses en tête ou en pousse de trains de marchandises en provenance ou à destination de l’Italie du fait du blocage de ses dispositifs de réduction sur le rapport PV (soit 100 Km/h).

En 1974, les 21 CC 6500 « Maurienne » sont mutées au dépôt de Chambéry. Cette mutation marque la spécification de la série dédiée à la ligne savoyarde. Mais avec la disparition totale du troisième rail en Maurienne deux ans plus tard, les 21 vertes repartent à Lyon-Mouche courant 1977 et verront très rapidement la dépose des frotteurs qui n’ont de ce fait plus d’utilités ainsi que le déblocage du dispositif de changement de réduction.

Le retour dans l’établissement lyonnais va permettre à la CC 6559 de parcourir d’autres lignes du réseau Sud-Est notamment
sur l’axe Paris – Dijon – Lyon – Marseille
ainsi que sur la transversale Sud qui offre la possibilité aux CC 6500 lyonnaises de tirer jusqu’à Toulouse et même vers Bordeaux à partir de juin 1980 où elles peuvent côtoyer les CC 6500 de PSO.

En 1990, la CC 6559 ainsi que toutes les machines titulaires du dépôt de Lyon-Mouche sont mutées au dépôt de Vénissieux.

Dix ans plus tard, toutes les CC 6500 sont reversées à l’activité FRET.
Quelques CC 6500, dont la 6559, vont finir leur carrière au service de l’activité TER Rhône-Alpes avec quelques trains sur les axes :
Lyon – Chambéry – Modane,
Lyon – Mâcon,
Lyon – Genève,
Mâcon – Lyon – Avignon
et pendant les pointes d’hiver, elles s’offriront des escapades vers Albertville et Modane avec des compositions renforcées à 12 véhicules.

Un week-end d’adieu aux CC 6500 est organisé le samedi 12 et dimanche 13 mai 2007. Durant ces 2 jours, la CC 6559 a tracté les trains suivants :

Samedi 12 mai:
– TER 883309 (Chambéry -> Modane)
– TER 883362 (Modane -> St Jean de Maurienne)
– TER 883317 (St Jean de Maurienne -> Modane)
– TER 883369 (Modane -> Lyon Perrache)

Dimanche 13 mai:
– TER 17707 (Lyon Part Dieu -> Marseille St Charles)
– TER 17712 (Marseille St Charles -> Lyon Part Dieu).

Et le 5 juillet 2007, la CC 6559 est radiée des effectifs de la SNCF après 34 années de services.
Elle est confiée par la SNCF, au même titre que la CC 6534, à SIMiL500 par convention de prêt.

 

Compléments et anecdote :

– Du 10 décembre 1972 au 05 juillet 2007, la CC 6559 a parcouru 5 794 873 Km.
– Sa dernière Révision Générale date d’octobre 2002 et depuis cette date elle a parcouru 481 382 Km. Elle a reçu la livrée FRET à cette occasion.
– Les 24 et 25 août 2005, la CC 6559 a fait une escapade à Saintes en acheminant une RRR de Lyon à Bordeaux via Toulouse pour rénovation. Elle a continué en véhicule derrière la BB 67445.

Galerie Photos :

 

L’association remercie les photographes pour leur contribution.
Sauf mention contraire, les photos sont la propriété exclusive de leur auteur et sont de ce fait pas libres de droit.