Le retour de la CC 6559…

C’est à l’occasion de l’Assemblée Générale du 28 Septembre 2013 que la CC 6559 a été présentée aux membres de l’association en traction autonome. Cet événement marque l’entrée de SIMiL500 dans le cercle très fermé des associations préservant du matériel ferroviaire apte à se déplacer de manière autonome.
Retour sur l’année 2013 de notre CC 6559…

 

L’un des point clé de la remise en traction de la 6559 concerne la protection des moteurs de traction vis-à-vis de l’humidité.
La solution a été trouvée par nos amis de l’APMFS de Chambéry. C’est à partir du 24 Mars que le réchauffage a démarré aussi bien dans les moteurs de la 6559 que dans ceux de la 6534. 

 

Plaque CC 6500

 

 En parallèle à ça, les moteurs de traction ont fait l’objet de plusieurs vérifications dont l’une d’elles a été le démontage, le nettoyage, la vérification et le remontage des porte-balais ainsi que des ressorts et les balais en charbon eux même. Une CC 6500 possède 24 porte-balais au total ainsi que 72 balais en charbon et autant de ressorts.

DSC_0309 copie

 

Le suivi du réchauffage des moteurs de traction est obtenu par la mesure des valeurs d’isolement des quatre moteurs élémentaires de chaque machine. La prise de ces mesures suit une procédure très précise avec un Mégohmmètre. Les valeurs relevées sont mises dans un tableau et sous forme de graphique afin de suivre les évolutions en fonctions du temps et des conditions climatiques.

Isolements des moteurs de traction

Isolements des moteurs de traction

Isolements des moteurs de traction

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’idée de créer la surprise à l’occasion de l’Assemblée Générale du mois de Septembre naît au début de l’été. Après un printemps froid et pluvieux, l’arrivée de la chaleur et du beau temps provoque une hausse des valeurs d’isolement des moteurs dont la méthode de réchauffage commence à porter ses fruits.
La progression des valeurs et les conseils pris auprès de nos amis savoyards étant positifs, nous décidons de contacter nos « experts »
de la maintenance sur CC 6500 pour sortir les moteurs de traction de leur « sommeil électrique ».
Le 11 Septembre, le bloc central d’appareillage est passé au peigne fin.
Les réducteurs sont placés sur la position PM (Point Mort) laissant ainsi les induits libres et en tout début de soirée, les premiers crans de traction sont passés sous la surveillance particulièrement attentive des deux « experts » et des membres présents.
Le premier palier vient d’être franchi, il ne reste plus qu’a terminer les derniers travaux et suivre le conseils de nos techniciens pour passer le cap suivant: la déplacer de manière autonome.
Ce qui interviendra à peine une semaine plus tard, le 19 Septembre soit plus de 2260 jours après sa radiation…

IMG_2521 copie

 

Les 20 et 21 Septembre, la CC 6559 est rentrée en atelier. Cette ultime opération va permettre de faire un nettoyage complet de la toiture et des isolateurs ainsi que le graissage des pantographes.

DSC_0020 copie DSC_0027 copie

P1120944 copie

DSC_0050 copie

DSC_0046 copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20130920_192601 copie

20130920_191102 copie

DSC_0076 copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans l’après midi du 21 Septembre, la CC 6559 s’est baladée toute seule sur le site de préservation. Cette sortie restée sous silence a permis de faire une répétition de la « surprise » de l’Assemblée Générale que le trio de tête de l’association s’apprête à faire aux membres de l’association une semaine plus tard. 

IMG_2412 copie

IMG_2421 copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin le samedi 28 Septembre c’est le jour de l’Assemblée Générale 2013. La CC 6559 est prête, les membres de l’association sont conduit à l’extérieur. Et à 10h30, la CC 6559 plaquée arrive  devant l’assemblée très agréablement surprise. Le retour de la première locomotive en livrée FRET sauvegardée est désormais officiel.

DSC_0111 copie2

DSC_0115 copie2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant il ne reste plus qu’à préparer la CC 6559 pour son agrément, dernière marche avant l’organisation de trains spéciaux.
Ce retour de la CC 6559 a été rendu possible grâce au soutien des agents SNCF du site de préservation, de nos « experts » du Technicentre de Vénissieux, des associations soeurs qui nous ont conseillés mais aussi et surtout grâce au travail de notre équipe. Que chacun soit grandement remercié.
Nous vous donnerons rendez-vous très prochainement pour la suite des aventures de la CC 6559 mais aussi de la CC 6534 dont les travaux de restauration se poursuivent…